Ouvrir le mainframe et le booster grâce aux technologies web

La disparition du mainframe annoncée il y a des décennies reste un fantasme déchainant les passions, mais ne s’est pas produite… De nombreuses études ont en effet constaté le contraire : le mainframe est placé au cœur de nombreux systèmes d’information pour des applications stratégiques. Ainsi, dans les entreprises françaises, deux tiers des applications critiques fonctionnent toujours sur mainframe ; dans le monde entier, des milliards de transactions bancaires et commerciales sont gérées quotidiennement par un mainframe.

Loin d’être enterré par l’avènement d’Internet, le mainframe a démontré sa capacité à s’ouvrir aux nouvelles technologies et à se moderniser. Aujourd’hui, l’intégration du mainframe avec le Cloud est une réalité et le potentiel d’évolution des environnements mainframe n’est plus remis en cause. Plusieurs scénarios sont actuellement envisageables pour le faire évoluer : remettre à niveau, remplacer les applications par un progiciel, moderniser en figeant les applications, ouvrir le mainframe pour le faire dialoguer via des services web.

Le mainframe toujours au cœur des entreprises
Le mainframe toujours au cœur des entreprises

Parmi ces différentes alternatives, ouvrir le mainframe constitue l’option la plus pertinente. Cela valorise en effet le patrimoine applicatif existant et les investissements déjà réalisés, tout en améliorant la satisfaction des utilisateurs et aussi celles des clients finaux, à qui les entreprises peuvent proposer des nouveaux services en respectant un « time to market » optimisé.

Ouvrir le mainframe facilite la vie des DSI grâce à des temps de déploiement courts, garantie d’un retour sur investissement rapide. La centralisation des environnements contribue à renforcer la sécurité et à réduire les coûts de maintenance en regard des environnements hétérogènes ; en clair, l’évolutivité d’une plateforme mainframe facilite l’adaptation aux besoins des directions métiers.

Les entreprises dotées d’un mainframe System z, souhaitant ouvrir leurs applications legacy aux nouvelles technologies et mieux orienter leurs choix de modernisation, peuvent approfondir le sujet en cliquant sur ce lien  et découvrir de nombreux cas qui les aideront à trouver une solution sur mesure.